Sélectionner une page

Ce matin nous commençons un nouveau suivi de chantier sur Aix-en-Provence. C’est le début du chantier avec une phase de terrassement.

  

Une mission de prise de vues aériennes, assez simple au demeurant, nécessite un peu de d’organisation. L’objectif est d’assurer le bon déroulement des opérations tout en garantissant la sécurité de tous. Il n’est pas possible d’intervenir avec un drone (aéronef télépiloté) n’importe où, n’importe comment. Le très bon blog Hélicomicro fait régulièrement le point sur l’évolution de la réglementation française.

Dans notre cas précis, nous sommes en agglomération c’est-à -dire en zone peuplée. Même si les drones sont de plus en plus performants, nous ne sommes jamais à l’abri d’un problème technique ou humain. Il y a des règles précises à suivre, pour ne pas mettre en danger les personnes et les biens. C’est souvent du bon sens : par exemple, la présence de l’hôpital d’Aix-en-Provence avec son héliport limite notre altitude de vol à 40m. Cela va de soit, il ne faut pas interférer avec les mission de secours.